Observatoire Prairies

Observatoire Prairies

Observatoire Prairies

Occupant 70 % des surfaces cultivables sur la planète et 13 millions d’ha en France, les prairies, principalement utilisées pour l’élevage des ruminants, sont l’une des composantes clefs de la transition agro-écologique, de par leurs multiples fonctions productives, paysagères, stimulantes de la biodiversité, régulatrices des cycles biogéochimiques etc…

Leur fonctionnement au cours de l’année et leurs services dépendent étroitement de la phénologie des plantes qui les composent. C’est la phénologie qui, en interaction avec le climat, cadence la productivité de l’herbe, sa qualité et co-détermine donc le rythme d’exploitation auquel est soumis le calendrier des troupeaux.

Prairie

Par ailleurs, cette phénologie est susceptible de varier très fortement au sein de chaque espèce pour certains stades comme l’épiaison ou l’entrée en végétation après l’hiver.

Par ailleurs, le changement climatique modifie les cycles de températures, les conditions de croissance au printemps et perturbe profondément les interactions entre les variétés et populations et le climat auquel elles étaient adaptées.

Objectifs :

Suivre et enregistrer, comprendre et simuler correctement ces interactions est précisément le but principal de l’observatoire prairie dans le cadre du Système d’Observation d’Expérimentation et de Recherche en Environnement TEMPO.  

Au-delà, l’observatoire veut donner plus de visibilité aux données recueillies sur les phénomènes qui rythment la vie des prairies (graminées, légumineuses, autres dicotylédones,… ).

Enfin, l’observatoire des prairies pourra s’intéresser aux rythmes associés aux élevages et aux calendriers des éleveurs exploitant ces ressources (mises bas, mises à l’herbe, transhumances…). 

Trifolium_macrorhizum
Poa_trivialis
Carduus_arvensis_acaulis
Lotus_corniculatus
Polygonum_Spergula_Brassica

Hortus gramineus Woburnensis or, an account of the results of experiments on the produce, and nutritive qualities of different grasses, and other plants, used as the food of the more valuable domestic animals instituted by John Duke of Bedford /Illustrated with dried specimens of the plants upon which these experiments have been made, and practical observations on their natural habits, and the soils best adapted to their growth ; pointing out the kinds most profitable for permanent pasture, irrigated meadows, dry or upland pasture, and the alternate husbandry ; accompanied with the discriminating characters of the species, and varieties. By George Sinclair.

Responsables de l'observatoire :

Photo_JL-DURAND

Voir aussi

Date de modification : 22 décembre 2023 | Date de création : 04 janvier 2018 | Rédaction : INRAE