Recherches

Recherches

Recherches

Des observations phénologiques harmonisées et standardisées

Les observations visent à cerner la phénologie et principalement les dates de floraison, de maturité et de senescence pour les quatre espèces cibles. Les modes opératoires ont été harmonisés pour l’observation des stades clés de la phénologie, notamment en utilisant l’échelle de notation dite BBCH (Meier, 1994) et les planches de stades phénologiques issues du livre Les plantes au rythme des saisons (Badeau et al, 2017). Des ateliers d’inter-calibration sont organisés afin de s’assurer de la congruence des observations entre sites et entre observateurs.

 

Mieux comprendre les déterminismes de la phénologie

Dans le contexte du changement climatique, il est essentiel de mieux comprendre comment l’environnement régule la phénologie des arbres fruitiers. La collecte des données sur plusieurs sites et années apportera des éléments essentiels notamment pour des approches de modélisation et les études d’interactions génotype × environnement.

Références :

  • Badeau V, Bonhomme M, Bonne F, Carre J, Cecchini S, Chuine I, Ducatillion C, Jean F, Lebourgeois F, Seguin B. 2017 Les plantes au rythme des saisons : Du plaisir d'observer la phénologie. Biotope Editions (http://www.biotope-editions.com), Mèze

 

  • Meier, U. et al., 1994. Phänologische Entwicklungsstadien des Kernobstes (Malus domestica Borkh. und Pyrus communis L.), des Steinobstes (Prunus-Arten), der Johannisbeere (Ribes-Arten) und der Erdbeere (Fragaria x ananassa Duch.). Nachrichtenblatt des Deutschen Pflanzenschutzdienstes, 46: 141-153.

Date de modification : 31 août 2023 | Date de création : 19 mars 2018 | Rédaction : INRAE