Observatoire Forêts

Observatoire Forêts

Observatoire Forêts

Sorbusdomestica_Floraison

La canicule de 2003 marque le début d’une véritable prise de conscience de la filière forestière sur les effets du changement climatique en cours. La communauté scientifique toute entière va alors se mobiliser à travers des programmes de recherche dont un des objectifs sera d’apporter des éléments permettant de guider les gestionnaires forestiers dans leur choix.

L’Observatoire Forêts est constitué de plus de 80 membres représentants plus de 30 équipes de recherche ou expérimentale.

Les objectifs de l’Observatoire Forêts s’inscrivent pleinement dans les objectifs généraux de TEMPO, à savoir :

  • Collecter, sécuriser et disséminer toutes les observations phénologiques réalisées par les partenaires.
Mésange

L’Observatoire Forêts a mis en place des outils standards et formalisés permettant de mettre à disposition de la communauté scientifique des données de phénologie quel que soit son mode de gestion : de la simple feuille de tableur à des systèmes plus développés type base de données SQL. Cette action permet ainsi à chaque membre de se mettre en conformité avec la directive européenne INSPIRE  qui invite les organismes collectant des données reliées à une coordonnée géographique « de mettre à disposition les données conformément à des spécifications techniques harmonisées ».

  • Harmoniser et standardiser les protocoles d’observation entre les différents observatoires afin d’assurer la qualité des données.

L’Observatoire Forêt organise chaque année des sessions d’intercalibration entre les observateurs professionnels mais également des personnes membres des programmes de sciences participatives. Ces temps de formation annuels permettent aux praticiens de terrain de communiquer sur leurs protocoles et leurs difficultés d’observation, de centraliser les protocoles utilisés au sein du réseau et de créer un langage commun.

  •  Comprendre et modéliser les déterminismes génétique et environnemental de la phénologie.
débourrement, floraison, fructification et désarticulation

L’Observatoire Forêt s’est particulièrement impliqué jusqu’à présent dans des études sur les déterminants du débourrement et de l’endodormance ; et dans la sénescence foliaire. Depuis peu, il s’investit également dans des études sur les déterminants de la floraison et la maturation des fruits.

 

 

  • Organiser et stimuler la communauté scientifique autour de questions techniques et scientifiques transversales.

Du point de vue technique, la méthode d’observation des événements phénologiques à partir de l’œil humain a ses limites de par ses caractères chronophage, subjectif et ponctuel. Ainsi, l’observatoire Forêt, en collaboration avec le GT « Systèmes d’Observation Innovants », va mettre en œuvre des actions visant à développer des méthodes :

  1. d’observation de la sénescence foliaire (obs. directe / télédétection  / imagerie / capteur de rayonnement PAR pour LAI / spectromètre à fente /  palette de couleur standardisée / capteurs de couleur / taux de photosynthèse)
  2. de quantification du niveau de maturation des fruits
  3. de suivi régulier de l’évolution des arbres sans présence humaine permanente et à grande échelle (instrumentation dans le cadre de phénotypage haut débit)
Journées d’inter-calibration de l’Observatoire Forêt 2017 à l’Observatoire de Haute Provence

Journées d’inter-calibration de l’Observatoire Forêt 2017 à l’Observatoire de Haute Provence

Responsable de l'observatoire :

Nicolas DELPIERRE
Frédéric JEAN

Voir aussi

Date de modification : 21 décembre 2023 | Date de création : 03 juillet 2017 | Rédaction : IGCA