Observatoire Poissons

Observatoire Poissons

Observatoire Poissons

Observatoire Poisson

L'Observatoire de Recherche sur les Poissons Diadromes dans les Fleuves Côtiers (ORE DiaPFC) a comme objectif d’étudier l'évolution des populations de poissons grands migrateurs sous l'effet des changements environnementaux (changement climatique et changements liés à l’agriculture) qui affectent ces cours d’eau.

L’Observatoire Poissons est constitué de l'ORE DiaPFC, lequel est focalisé sur les poissons amphihalins (saumon, truite, anguille, aloses, lamproies...). Ces espèces, très fragilisées par l'action de l'homme, sont une composante emblématique de la biodiversité des fleuves côtiers. Ces derniers sont aujourd'hui les principaux refuges de ces poissons qui ont considérablement régressés sur les hydrosystèmes fluviaux de plus grande taille.

L'infrastructure de Recherche s'appuie sur 4 cours d'eau côtiers de la façade Manche Atlantique, la Bresle et l'Oir en Normandie (Seine Maritime et Manche), le Scorff en Bretagne (Morbihan), la Nivelle dans le Pays Basque (Pyrénées Atlantiques). Ces quatre rivières, équipées de stations de contrôle des poissons migrateurs, font l'objet de suivis biologiques et physicochimiques récurrents depuis le début des années 80. A ces cours d’eau, sont associées des installations expérimentales à Rennes et à Saint-Pée-sur-Nivelle. L’ensemble est complété par des simulateurs démo-génétiques individu-centré pour l’expérimentation sur des populations virtuelles.

L’ORE DiaPFC met à disposition du réseau TEMPO sa base de données incluant les données de phénologie, unique et commune à tous les sites et espèces. Pour cela, un travail d’interconnexion entre les deux systèmes d’information (TEMPO et ORE DiaPFC) est prévu dans les mois à venir. Cette base de données est constituée des séries de données historiques (d’environ 30 ans d’observation) et de l’observation en continu de différents cours d’eau côtiers. Par ailleurs, elle alimente déjà le portail de métadonnées de l’Ecoscope et a fournir plusieurs jeux des données au GBIF, dont certains ont été publiés (Marchand et al. 2017).

Responsables de l'observatoire : 

Didier Azam
Etienne PREVOST

Voir aussi

Date de modification : 21 décembre 2023 | Date de création : 04 janvier 2018 | Rédaction : INRAE